Oprah Winfrey

Weisheit besteht darin, dass wir die kleinen Wissensbrocken, die wir uns aneignen, wie die in diesem Artikel über Oprah Winfrey enthaltenen, in Beziehung setzen und anwenden können. Wenn Sie also ein wenig mehr über die Informationen wissen, die wir heute über Oprah Winfrey haben, kommen Sie der Weisheit ein Stück näher, aber es ist Ihre Aufgabe, zu wissen, wann und wie Sie all die Daten, die wir Ihnen in diesem Artikel anbieten, nutzen. Wir hoffen, dass Sie davon Gebrauch machen werden.

In unserem Bemühen, dir zu helfen, den Weg zur Weisheit und damit zu dem Glück zu finden, das diejenigen, die an Ananda glauben, glauben, dass es schenkt, haben wir versucht, deine Reise durch diesen Artikel über Oprah Winfrey so weit wie möglich zu vereinfachen. Sie werden sehen, dass sowohl das Layout als auch die Art und Weise, wie es erklärt wird, so gestaltet sind, dass es leicht ist, die wichtigsten Fakten zu behalten. Wir versichern Ihnen, dass dies die aktuellsten Informationen sind, die wir gefunden haben, und dass wir darauf geachtet haben, dass sie aus zuverlässigen Quellen stammen. Wir sind sicher, dass die Lektüre dieses Artikels über Oprah Winfrey bei Ihnen neue Fragen aufwirft. Deshalb möchten wir Sie ermutigen, Ihrem Instinkt und Wissensdurst zu folgen und nach neuen Antworten zu suchen, die Sie sicher in anandapedia.com finden werden. Danke, dass Sie uns helfen, eine klügere und glücklichere Gemeinschaft zu schaffen.

Oprah Winfrey /op wnfi/[1], ou simplement Oprah, née le à Kosciusko (Mississippi), est une animatrice et productrice de télévision et de cinéma, actrice, critique littéraire et éditrice de magazines américaine.

Elle est surtout connue pour son talk show The Oprah Winfrey Show produit par sa propre société Harpo Productions basée à Chicago. Son émission a gagné de nombreux prix, et est devenue le programme le plus vu dans l'histoire de la télévision jusqu'à son dernier épisode le [2]. Oprah est également actrice, elle a été nommée aux Oscars. Elle a été classée comme la personnalité afro-américaine la plus riche du XXe siècle[3] et l'Afro-Américaine la plus philanthrope de tous les temps[4],[5],[6],[7],[8],[9].

Elle est généralement considérée comme ayant popularisé et révolutionné[10] le genre du talk show people lancé par Phil Donahue[11], malgré des critiques sur la culture de la confession publique qu'elle a initiée[12]. Au milieu des années 1990, elle a réinventé son talk show pour se concentrer sur la littérature, le développement personnel, la spiritualité, et la méditation[13].

En France, elle s'est surtout fait connaître par l'interview événement qu'elle a réalisée avec Michael Jackson en janvier 1993, au domicile de ce dernier en Californie.

En 2006, elle est devenue un soutien de la première heure de Barack Obama. Une analyse a estimé qu'elle a permis l'obtention de plus dun million de voix dans la primaire des démocrates de 2008[14], un succès pour lequel le gouverneur de l'Illinois a envisagé de lui offrir un siège au Sénat des États-Unis[15]. Elle aurait gagné 315 millions de dollars sur la période 2009-2010[16].

Biographie

Jeunesse

Oprah Gail Winfrey[17],[18],[19],[20] /op el wnfi/[1] est née le à Kosciusko, dans le Mississippi.

Winfrey était à l'origine appelée Orpah, d'après un personnage biblique du livre de Ruth prénommé Orpa (Orpah en anglais). Selon une interview dans l'Academy of Achievement, elle évoque lincapacité de sa famille et ses amis à prononcer « Orpah » comme justification à cette inversion du « P » et du « R[21] ». Plus prosaïquement, il s'agirait en fait d'une erreur de la sage-femme qui aurait transposé les lettres en complétant l'acte de naissance[22].

Oprah Winfrey est la fille d'un couple non marié. Elle a plus tard expliqué que sa conception était le fait d'un rapport sexuel unique que ses deux parents auraient eu adolescents avant de se séparer peu de temps après[23]. Sa mère, Vernita Lee, était domestique. En grandissant, elle a cru que son père était Vernon Winfrey, travaillant comme mineur, puis coiffeur, avant de devenir conseiller municipal. À la naissance d'Oprah, il était à l'armée.

Des décennies plus tard, un fermier du Mississippi et vétéran de la Seconde Guerre mondiale, déclara être son père biologique. Après sa naissance, la mère d'Oprah Winfrey partit vers le nord et Oprah passa les six premières années dans un quartier pauvre avec sa grand-mère, Hattie Mae Lee. « Oprah portait souvent des robes faites de sacs de pomme de terre qui faisaient d'elle la cible des moqueries des autres enfants »[24]. Sa grand-mère lui apprend à lire avant l'âge de trois ans, et l'emmène à l'église baptiste, où on la surnomme « la prédicatrice » pour sa capacité à réciter les versets de la Bible. Quand elle était enfant, la grand-mère d'Oprah la frappait avec une baguette lorsqu'elle ne faisait pas ses devoirs ou lorsqu'elle se conduisait mal[25].

À six ans, Oprah Winfrey déménage dans un quartier du centre-ville de Milwaukee, Wisconsin avec sa mère qui, en raison de son travail de femme de ménage, avait moins le temps de s'occuper d'elle que sa grand-mère[23].

À lâge de huit ans, elle est baptisée dans une église baptiste[26].

Oprah a déclaré avoir été violée par plusieurs membres de sa famille et par un ami de la famille dès l'âge de neuf ans[27] et a publiquement révélé ces faits dans son talk show, dont le sujet était l'abus sexuel en 1986[28].

Malgré ses problèmes familiaux, Oprah est bonne élève et reçoit, à 13 ans, une bourse pour aller à la Nicolet High School (en), dans la banlieue de Milwaukee, à Glendale (Wisconsin)[29]. À 14 ans, elle donne naissance à un garçon, qui meurt peu après. Sa mère l'envoie alors vivre avec son père à Nashville dans le Tennessee. Vernon Winfrey est strict, mais encourageant et fait de son éducation une priorité. Oprah est une étudiante brillante. Élue Most Popular Girl ("La fille la plus populaire"), elle rejoint le groupe d'éloquence de la East Nashville Magnet High School (en) et se place seconde au niveau national en interprétation dramatique. Elle remporte un concours d'éloquence, qui lui vaut une bourse à l'université d'État du Tennessee, une université historiquement noire, où elle étudie la communication. Son premier emploi d'adolescente est dans une épicerie. À l'âge de 17 ans, Oprah participe à l'élection de Miss Black America, en tant que Miss Black Tennessee[30]. Elle attire également l'attention de la station de radio noire, WVOL (en), qui l'engage pour présenter les informations. Elle y travaille pendant sa dernière année d'école secondaire et durant ses deux premières années à l'université.

Le choix d'Oprah de faire carrière dans les médias n'étonne pas sa grand-mère, qui dit que depuis qu'elle sait parler, Oprah est comme sur une scène. Enfant, elle s'amusait à interviewer sa poupée de maïs, et les corbeaux sur la barrière de la maison familiale. Oprah a plus tard reconnu l'influence de sa grand-mère, disant que c'était Hattie Mae qui l'avait encouragée à parler en public et lui avait « donné un sens positif delle-même[31] ». Travaillant dans les médias locaux, elle est la plus jeune présentatrice des informations et la première femme afro-américaine ayant travaillé comme présentatrice à WLAC-TV de Nashville. Elle poursuit sa carrière au WJZ-TV de Baltimore en 1976 et travaille comme coprésentatrice des informations de six heures. Elle est alors recrutée pour rejoindre Richard Sher (newscaster) (en) en tant que coprésentatrice du talk-show local de WJZ : People Are Talking, présenté pour la première fois le 14 août 1978. Elle présente également la version locale de Dialing for Dollars (en), avec succès[32].

Carrière et succès

Télévision

En 1983, Oprah Winfrey déménage à Chicago pour présenter le programme de télévision AM Chicago sur WLS-TV. Diffusé le matin durant une demi-heure, il est, à son arrivée, le programme le moins regardé. Le premier épisode est diffusé le 2 janvier 1984. Dans les mois suivants, l'émission parvient finalement à dépasser l'audience de Donahue, le talk show le plus suivi à Chicago. Le sien, rebaptisé The Oprah Winfrey Show, devient un talk show dune heure entière et commence sa diffusion au niveau national le .

Pour le 20e anniversaire de son show, Oprah Winfrey signale que le critique de film Roger Ebert est la personne qui l'a persuadée de signer un contrat avec la société King World Productions (en). Ebert avait en effet prévu qu'elle générerait 40 fois plus de revenu que son programme télévisé At the Movies (1986 TV program) (en)[33]. Après avoir dépassé Donahue sur le marché local, le The Oprah Winfrey Show double rapidement son audience nationale, devenant le talk show de jour le plus regardé aux États-Unis.

Léditorialiste de télévision Howard Rosenberg (en) a dit :

« Elle est "un menu complet" : très sympathique, attendrissante, grande, effrontée, forte, dynamique, risible, aimable, émouvante, tendre, terre-à-terre, vorace. »

Au milieu des années 1990, Oprah Winfrey adopte un format moins "people", proposant des shows sur les problèmes sentimentaux des femmes, la géopolitique, avec Lisa Ling, la spiritualité et la méditation. Elle interviewe des célébrités sur les questions les impliquant directement, comme le cancer, la philanthropie, ou les abus. En outre, elle interroge des inconnus qui ont fait des choses extraordinaires ou qui se sont impliqués dans les questions actuelles importantes.

En 1993, Oprah Winfrey réalise des interviews exceptionnelles comme celle avec Michael Jackson, devenue le quatrième événement le plus regardé dans l'histoire de la télévision américaine avec cent millions de spectateurs. Un autre show notable était le premier épisode de la dix-neuvième saison du talk show en automne de 2004. Pendant le show chaque membre qui y assistait a reçu une nouvelle Pontiac G6 ; les 276 voitures ont été données par Pontiac comme une action publicitaire. Le show a suscité tellement l'attention des médias que même les impôts sur les voitures sont devenus controversés.

Lors d'un procès contre elle, Oprah Winfrey engage la compagnie Courtroom Sciences, Inc. de Phil McGraw pour l'aider à analyser le jury. Phil McGraw, Dr. Phil, fit une telle impression sur Winfrey qu'elle l'invite à apparaître sur son show. Il accepte et connaît un succès retentissant. McGraw apparaît sur le show d'Oprah Winfrey pendant plusieurs années avant de lancer son propre show, Dr. Phil, en 2002, créé par la compagnie de production de Winfrey, Harpo Productions, avec l'association de CBS Paramount qui a produit le show.

Oprah Winfrey signe un contrat pour prolonger son show jusqu'à la saison 2010-2011 c'est-à-dire jusquà ses vingt-cinq saisons. Elle prévoit de présenter 140 épisodes par saison, jusqu'à la saison finale qui n'en comportera que 130.

Oprah Winfrey présente, avec Tom Cruise, le concert de 2004 pour le prix Nobel de la paix où ont lieu des interprétations musicales par Cyndi Lauper, Andrea Bocelli, Joss Stone, Chris Botti, Diana Krall, Tony Bennett, et d'autres. Le concert est diffusé aux États-Unis le 23 décembre 2004, par E!.

En plus de présenter et d'apparaître dans des émissions télévisées, Oprah Winfrey a cofondé un réseau de télévision par câble pour femmes : Oxygen. Elle est également présidente de Harpo Productions.

Le , Oprah Winfrey et Discovery Communications annoncent leur projet de changer Discovery Health Channel en nouvelle chaîne appelée le Oprah Winfrey Network[34]. La chaîne est opérationnelle depuis le et diffuse des programmes variés. Contractuellement Oprah Winfrey doit apparaitre en direct 70 heures par an sur sa chaîne payante. La chaîne est disponible dans plus de 70 millions de foyers en raison de la position actuelle de Discovery Health Channel. C'est une affaire non monétaire, Oprah Winfrey ayant donné le contrôle de son site Web Oprah.com à Discovery (entreprise)[35].

Dernier épisode

Le dernier épisode de The Oprah Winfrey Show s'est produit le . Il avait été précédé par un enregistrement d'adieu en deux parties devant un auditoire de 13 000 personnes[36] avec la participation d'Aretha Franklin, Tom Cruise, Stevie Wonder, Beyoncé, Tom Hanks, Maria Shriver, Will Smith et Madonna[36],[37],[38]. Elle remercia son personnel et ses fans, et termina son discours en larmes[39]. Ce dernier épisode reçut l'audience la plus élevée depuis 17 ans[39].

De janvier 2012 à janvier 2015, elle a présenté Oprah's Next Chapter sur sa propre chaîne.

Le 7 mars 2021, Oprah Winfrey réalise un énorme coup télévisuel avec une interview de 2 h avec le prince Harry et son épouse Meghan Markle sur les raisons les ayant poussés à quitter la famille royale. L'émission, diffusée sur CBS aux États-Unis aurait rassemblé près de 50 millions de téléspectateurs à travers le monde, live et streaming confondus. Oprah Winfrey y parvient à obtenir des révélations sur la vie du duc et de la duchesse de Sussex lorsqu'ils vivaient au sein de l'institution royale[40].

Cinéma

En 1985, Oprah Winfrey a joué dans La Couleur pourpre, un film de Steven Spielberg, adaptation du roman dAlice Walker The Color Purple qui a gagné un prix Pulitzer. Elle y tient le rôle de Sofia, une femme révoltée. L'année suivante Oprah Winfrey est nommée pour les Golden Globes et pour l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle, mais elle perd face à Anjelica Huston. En 2005, La couleur pourpre devient une comédie musicale de Broadway The Color Purple (musical) (en), produit par Oprah Winfrey.

En octobre 1998, Oprah Winfrey est productrice et actrice dans le film Beloved, basé sur le roman au même titre de Toni Morrison, également Prix Pulitzer. Pour se préparer au rôle de Sethe, ancienne esclave, Oprah Winfrey se soumet à une simulation d'esclavage pendant 24 heures, incluant le fait d'être ligotée, d'avoir les yeux bandés et d'être isolée dans les bois. En dépit de la publicité principale, y compris deux épisodes de son talk show consacrés seulement au film, Beloved ne fait pas de recette, perdant environ 30 millions de dollars.

En 2005, Harpo Productions sort un autre film dadaptation d'un célèbre roman américain de Zora Neale Hurston, Their Eyes Were Watching God (1937).

Elle est la voix de Gussie, l'oie, dans le film danimation Le Petit Monde de Charlotte, sorti en 2006. Elle fait également la voix du juge Bumbleden dans le film Bee Movie (2007) avec Jerry Seinfeld et Renée Zellweger.

Oprah Winfrey a également un personnage dans la série South Park[41]. Elle y est représentée comme obèse, obsédée par son travail au détriment de sa vie sexuelle. Son anus et son sexe, qui ont chacun une volonté propre dans cette série (ils se nomment Moumoule et Gary), décident de prendre des personnes en otage pour qu'Oprah recommence à se masturber et retrouve une vie sexuelle comme dans sa jeunesse. South Park parodie Oprah pour expliquer qu'elle représente ce que lAmérique a de pire à offrir.

Oprah est citée à chaque épisode de la série télévisée Californication (saison 1, 2007) par l'écrivain campé par David Duchovny sur le mode de la dérision : « ça ferait une très bonne scène pour Oprah », « ça pourrait passer à Oprah », illustrant la façon dont l'émission a pu passer dans le vocabulaire courant.

Vers la fin de 2008, la compagnie d'Oprah Winfrey, Harpo Films, signe un pacte exclusif avec HBO[42].

En 2009, Oprah Winfrey fait la voix du personnage Eudora, la mère de la princesse Tiana, dans La Princesse et la Grenouille de Disney.

En 2013, elle incarne le personnage de Gloria Gaines, épouse de Cecil Gaines (interprété par Forest Whitaker), dans le film Le Majordome, très librement inspiré de la vie d'Eugene Allen, simple domestique puis majordome à la Maison-Blanche sous les mandats successifs de huit présidents des États-Unis, de 1952 à 1986.

Elle pourrait jouer dans le film Untitled Comedy de Michael Patrick King aux côtés de Meryl Streep, Sandra Bullock et Kristen Bell.[réf. nécessaire]

En 2014, elle produit Selma, un film sur la vie de Martin Luther King où elle y jouera Annie Lee Cooper.

Elle joue de rôle de Deborah Lacks dans le film La Vie immortelle d'Henrietta Lacks, téléfilm américain réalisé par George C. Wolfe, diffusé pour la première fois sur la chaîne HBO le . Elle est également productrice de ce film.

Dans le film d'aventure et de fantasy Un raccourci dans le temps réalisé par Ava DuVernay et dont la sortie est prévue en 2018, elle joue Mme Quidam (Mrs. Which en version originale).

Elle joue également dans la série Greenleaf.

Livres et magazines

Oprah Winfrey publie deux magazines : O, The Oprah Magazine (en) et O at Home et a coécrit cinq livres. À l'annonce de son futur livre dont le thème est la perte de poids (coécrit avec son entraîneur personnel Bob Greene), ses honoraires anticipés non révélés auraient battu le record du livre le plus vendu, précédemment détenu par l'ancien président des États-Unis Bill Clinton pour son autobiographie My life (ma vie)[43]. En 2002, Fortune nomme O, le magazine d'Oprah, le plus réussi dans l'industrie[44]. Et bien que sa circulation ait diminué de plus de 10 % (à 2,4 millions) de 2005 à 2008[45], le numéro de janvier 2009 fut le meilleur tirage vendu depuis 2006. Le lectorat de son magazine est considérablement plus élevé que l'audience de son show TV, récoltant aux États-Unis 63 000 dollars par an.

Internet

Oprah.com est un site Internet créé par la société d'Oprah Winfrey afin de fournir des ressources et le contenu interactif concernant ses shows, ses magazines, ses clubs de livres, et l'aide humanitaire.

Oprah.com regroupe en moyenne plus de 70 millions de pages, plus de six millions d'utilisateurs par mois et reçoit approximativement 20 000 courriels chaque semaine[46].

Oprah Winfrey a lancé Oprahs Child Predator Watch List, sur son show et son site Web, pour aider à dépister les agresseurs d'enfants. Dans les 48 premières heures, deux des hommes décrits ont été capturés[47],[48].

Radio

Le 9 février 2006, il était annoncé qu'Oprah Winfrey avait signé un contrat de trois ans et de 55 millions de dollars avec XM Satellite Radio pour créer un canal radio. Le canal, Oprah & Friends, comporte les collaborateurs populaires de son show et de O, The Oprah Magazine comprenant Nate Berkus, Dr. Mehmet Oz, Bob Greene, Dr. Robin Smith et Marianne Williamson. Oprah & Friends a commencé sa diffusion à 11 h le 25 septembre 2006, dans un nouveau studio aux sièges sociaux d'Oprah Winfrey à Chicago. Le canal diffuse ses programmes 24 heures sur 24, 7 jours par semaine sur XM Radio Channel 156. Le contrat de Oprah Winfrey exige d'elle de faire un show de trente minutes par semaine, 39 semaines par an. Le show hebdomadaire de trente minutes met en vedette Oprah Winfrey et son amie Gayle King.

Vie privée

Religion

Elle sidentifie comme chrétienne et assiste au service de l'église évangélique Potter's House à Dallas (Texas)[26].

Résidences

Oprah Winfrey possède une vaste villa à The Promised Land. Il s'agit d'une propriété de 17 hectares qui offre une vue sur l'océan et les montagnes à Montecito, Californie, près de Santa Barbara.

Oprah Winfrey possède plusieurs autres résidences :

Winfrey possède également une maison sur l'île d'Antigua, en Antigua-et-Barbuda. Le show d'Oprah Winfrey étant basé à Chicago, elle réside essentiellement dans son appartement de Chicago dans le très chic quartier de Streeterville, et passe ses week-ends et ses vacances dans sa villa de Californie. Sa propriété d'Hawaï a été décrite sur la couverture de O at Home et sur son show TV. Oprah Winfrey possède également une maison à Avalon, New Jersey.

Famille

Oprah Winfrey et son associé Stedman Graham vivent ensemble depuis 1986. Ils avaient prévu de se marier en novembre 1992, mais la cérémonie n'a jamais eu lieu[50]. Oprah Winfrey déclare qu'elle n'a jamais eu d'enfants parce que sa mère ne s'est pas occupée d'elle et qu'elle considère ses étudiantes au « Oprah Winfrey Leadership Academy for Girls » en Afrique du Sud comme ses filles :

« Je n'ai jamais eu d'enfants, je n'ai jamais même pensé que j'aurais des enfants. Maintenant j'ai 152 filles, et j'en attends 75 de plus l'année prochaine. C'est une forme de gestation[51] ! J'ai dit aux mères, aux membres de la famille, aux tantes, aux mamies  parce que la plupart de ces filles ont perdu leurs familles, leurs parents , je leur ai dit : "vos filles sont maintenant mes filles et je vous promets que je vais en prendre soin. Je vous le promets[52]. »

Comme indiqué dans un épisode en 2004 de son programme télévisé, Oprah a eu un demi-frère qui était homosexuel et qui est mort du sida.

En février 2006 dans son magazine O, Oprah Winfrey déclare qu'elle s'est sentie « trahie » par un membre de la famille, qui a révélé à National Enquirer que, alors adolescente, elle avait donné naissance à un bébé, mort à l'hôpital quelques semaines plus tard[53].

Oprah Winfrey visite Graceland en 2006 pendant son voyage transnational avec Gayle King. Tout en dînant avec Lisa Marie Presley et son mari Michael Lockwood, elle dit à Lisa Marie que le nom de famille de sa grand-mère était également Presley[54].

Oprah Winfrey fait réaliser une analyse de son ADN pour identifier ses origines en 2006 pour le programme de PBS African American Lives. Elle est déçue d'apprendre qu'elle n'est pas d'origine zouloue, comme elle l'avait supposé, l'analyse génétique a déterminé que sa ligne maternelle a commencé dans le groupe ethnique de Kpelles, dans la région qui est aujourd'hui le Liberia. Ses analyses génétiques ont révélé des origines d'Afrique sub-saharienne à 89 %, amérindiennes à 8 % et est-asiatiques à 3 % environ.

Relations et vie sentimentale

Oprah Winfrey présente sa vie sentimentale comme tumultueuse [55].

Anthony Otey a évoqué une courte relation en dernière année de lycée, dont il a gardé des centaines de lettres d'amour. Ils auraient pensé se marier, mais un jour de la Saint-Valentin, Oprah Winfrey lui a demandé de partir. « Elle m'a dit qu'elle allait me quitter parce qu'elle n'avait pas de temps pour une relation amoureuse. Nous nous sommes assis là et avons pleuré. Elle m'a brisé le cur. »

En 1971, plusieurs mois après avoir quitté Otey, Oprah Winfrey rencontre « Bubba » Taylor à l'université de l'État du Tennessee. Selon un journaliste de CBS, George Mair, Taylor était le premier grand amour d'Oprah Winfrey, pour qui elle était prête à mourir. Oprah Winfrey a aidé Taylor à obtenir un travail à WVOL et, selon Mair, « elle a fait tout pour le garder, y compris le supplier à genoux de rester avec elle. » Taylor cependant a refusé de quitter Nashville avec Oprah Winfrey quand celle-ci s'est rendue à Baltimore pour travailler à WJZ-TV en juin 1976. « Nous avons partagé un amour profond. Un amour que je n'oublierai jamais[56]. »

En 1997, un ancien ami, Randoph Cook, a essayé de poursuivre Oprah Winfrey en justice pour obtenir d'elle une compensation de vingt millions de dollars pour l'avoir empêché de publier un livre autobiographique dans lequel il évoquait leur vie commune pendant plusieurs mois en 1985 et leur consommation de drogue[57],[58],[59]. Il s'agit de la seconde affaire impliquant Oprah Winfrey dans une relation amoureuse associée aux drogues. En 1995, Oprah Winfrey a admis quelle avait utilisé des drogues fortes : « J'ai souvent dit que javais fait des choses à 20 ans dont j'ai honte. Je m'en suis sentie coupable, c'est le grand secret de ma vie que jai toujours en mémoire ». Elle a expliqué au cours d'une de ses émissions : « J'ai toujours senti que la drogue, elle-même, n'était pas le problème mais mon attachement à l'homme ». Elle a ajouté : « J'aurais tout fait pour cet homme »[60].

Parmi ses relations masculines ultérieures, Oprah Winfrey a mentionné Roger Ebert, le critique de cinéma, qui la conseillée pour son travail. La relation de Oprah Winfrey avec Stedman Graham a ensuite été le sujet favori de nombre de tabloïds, souvent illustrés de photos du couple lors de vacances somptueuses.

WJZ-TV a critiqué ses pleurs lorsque Oprah Winfrey rapportait des tragédies dans son émission ou son apparence (particulièrement quand ses cheveux sont tombés à cause d'une mauvaise permanente). Oprah Winfrey s'est alors tournée vers le journaliste Lloyd Kramer pour obtenir du réconfort. « Lloyd était tout simplement le meilleur. (...) Cet homme m'a aimée même lorsque j'étais chauve ! Il était merveilleux. Il est resté avec moi à travers toute mon expérience démoralisante[61]. »

Selon Mair, quand Kramer s'est rendu à NBC à New York, Oprah Winfrey s'est engagée avec un homme que des amis lui avaient conseillé d'éviter. Elle se souvint plus tard :

« J'ai eu une relation avec un homme pendant quatre ans. Je ne vivais pas avec lui. Je n'avais jamais vécu avec qui que ce soit et j'ai pensé que je ne valais rien sans lui. Plus il me rejetait, plus je l'ai voulu. Je me suis sentie épuisée, impuissante. À la fin j'étais sur le sol à genoux rampant et le suppliant[62] »

Selon un reportage de Mair : « Le problème majeur avec cette aventure amoureuse intense est que son amoureux était marié, et n'allait pas laisser son épouse. ». Oprah Winfrey est tellement déprimée que, le 8 septembre 1981, elle écrit une lettre de suicide à Gayle King, sa meilleure amie, lui demandant dannuler ses projets. Cette lettre allait sans doute trop loin et Oprah Winfrey a déclaré : « Je ne pourrais pas me tuer. J'aurais peur à la minute où j'essaierais de le faire ; une bonne chose se produirait et je manquerais ma tentative. »

Selon Oprah Winfrey, ces épreuves ont graduellement conduit à un problème de poids :

« La raison pour laquelle j'ai pris tellement de poids et vécu de si tristes histoires de relations abusives avec des hommes est que jai tant besoin dêtre appréciée. J'ai eu besoin de chacun pour m'aimer, parce que je ne maime pas beaucoup moi-même. Ainsi je finissais avec ces hommes cruels et égoïstes qui me disaient à quel point jétais égoïste, et je disais : « Oui merci, vous avez raison » et je leur étais reconnaissante. Parce que je croyais ne rien mériter d'autre. C'est également pourquoi j'ai pris tellement de poids plus tard. C'était le meilleur moyen de me protéger de la désapprobation du monde[63]. »

Amis proches

La meilleure amie d'Oprah Winfrey depuis l'âge de vingt ans est Gayle King. Celle-ci était autrefois la présentatrice du Gayle King Show et est actuellement une rédactrice de O, the Oprah Magazine. Depuis 1997, quand Oprah Winfrey a joué le rôle d'une thérapeute dans un épisode du sitcom Ellen (dans laquelle Ellen DeGeneres a fait son coming out), Oprah Winfrey et King ont été la cible de rumeurs persistantes selon lesquelles elles étaient homosexuelles. « Je comprends pourquoi les gens pensent que nous sommes gays », indique Oprah Winfrey dans le magazine O en août 2006, « il n'y a pas de définition dans notre culture pour ce genre de lien entre les femmes. Ainsi, je sais pourquoi les gens doivent nous classer ainsi : comment pouvez vous être aussi proches sans que ce soit sexuel[64]  » , « j'ai dit presque tout ce qu'il y a à dire [] Les gens pensent que j'aurais tellement honte d'être gay que je ne l'admettrais pas  Ah, sil vous plaît. »

Tina Turner est une très grande amie d'Oprah. Elle participa au mariage de cette dernière à Zurich en 2013.

Une autre grande amie d'Oprah Winfrey est Maria Shriver, l'ex-épouse d'Arnold Schwarzenegger, ancien gouverneur de la Californie, aux États-Unis[65].

Oprah Winfrey considère Maya Angelou, auteur de I Know Why the Caged Bird Sings, comme son mentor et une amie proche. Elle appelle Angelou sa mère, sa sur, son amie[66]. En 1998, Oprah Winfrey a organisé une croisière aux Caraïbes pour Angelou et 150 invités pour le soixante-dixième anniversaire de celle-ci. En 2008, pour son quatre-vingtième anniversaire, elle organise une coûteuse cérémonie au club Mar-A-Lago de Donald Trump à Palm Beach, Floride[67].

En 1989, le soutien de longue date d'Oprah Winfrey, Billy Rizzo, est atteint par le SIDA, une maladie souvent abordée sur le show d'Oprah. Rizzo était le seul homme parmi quatre personnes de l'équipe de production avec qui Oprah Winfrey a travaillé dans ses premières années à Chicago, longtemps avant qu'elle n'ait une grande équipe. « J'aime Billy comme un frère, a-t-elle dit. Il est un homme merveilleux, drôle, doué, et c'est tout simplement déchirant de le voir malade ». Oprah Winfrey lui a rendu visite quotidiennement pendant ses derniers jours.

Santé

Le 16 octobre 2007, Oprah Winfrey déclare qu'un problème de thyroïde, lui ayant fait prendre 10 kilogrammes, avait été diagnostiqué. « Fin mai, j'étais si épuisée, je ne pouvais pas comprendre ce qui se passait dans ma vie. J'ai fini par aller en Afrique et j'ai passé un mois avec mes belles filles là, je me sentais toujours vraiment fatiguée, vraiment fatiguée, circulant de docteur en docteur, essayant de comprendre où était le problème, et finalement jai compris que le problème était ma thyroïde[68],[69]. » Elle a évoqué son histoire dans le numéro doctobre 2007 de son magazine.

En 2008, Oprah Winfrey a décidé de devenir végétalienne pendant trois semaines[70].

Oprah Winfrey et l'argent

Née à la campagne et élevée par une mère pauvre dans un quartier urbain défavorisé, Oprah Winfrey est devenue millionnaire à l'âge de 32 ans quand son show est devenu national. Oprah Winfrey était en position de négocier les droits de son show et lancer sa propre compagnie de production en raison du succès et de la quantité des revenus qu'il produisait. En 1994, l'audience de l'émission était toujours élevée et Oprah Winfrey a négocié un contrat annuel à neuf chiffres. Elle a été considérée la femme la plus riche dans le domaine du divertissement au début des années 1990. À 41 ans, la fortune d'Oprah Winfrey a atteint une valeur nette de 340 millions de dollars. Elle a ainsi remplacé Bill Cosby en tant que seul Afro-américain listé sur Forbes. Bien que les personnes noires soient au-dessous de la barre de 13 % de la population des États-Unis[71], Oprah Winfrey est restée la seule Afro-américaine assez riche pour se classer parmi les 400 personnes les plus fortunées de l'Amérique presque chaque année depuis 1995 (le fondateur de télévision de divertissement Bob Johnson l'a brièvement rejointe sur la liste de 2001-2003, puis en 2006, avant que son ex-femme ait acquis une part de sa fortune[72]).

Avec 800 millions de dollars en 2000, Oprah Winfrey est l'Afro-américaine la plus riche du XXe siècle. Pour célébrer son statut de figure historique, le professeur Juliet E.K. de l'université de l'Illinois a créé le cours « History 298: Oprah Winfrey, the Tycoon »[73].

La liste internationale des personnes les plus riches de Forbes a classé Oprah Winfrey comme seule milliardaire noire du monde en 2004, 2005 et 2006 et première femme noire devenue milliardaire dans l'histoire du monde[74]. Selon Forbes, son patrimoine total était de plus de 2,7 milliards de dollars, en date de septembre 2008[75]. Elle a ainsi dépassé l'ex-directrice-générale du site de vente en ligne eBay et de la firme électronique Hewlett-Packard, Meg Whitman, en tant que femme la plus riche en Amérique[76].

En juillet 2007, TV Guide a signalé qu'Oprah Winfrey était lanimatrice la mieux payée aux États-Unis pendant la dernière année. Elle a gagné environ 260 millions de dollars pendant l'année. Cette somme était plus de 5 fois ce qui avait été gagné par la personne en deuxième place le producteur Simon Cowell - qui avait gagné 45 millions de dollars[77]. En 2008, son revenu est monté jusqu'à 275 millions de dollars[78].

Elle aurait gagné 315 millions $USD sur la période 2009-2010[16].

En mars 2021, CBS aurait payé environ 7 à 9 millions de dollars à la société d'Oprah Winfrey, Harpo Productions, pour acquérir les droits de son interview de Meghan Markle et du prince Harry[79].

Influence

La femme « la plus influente au monde »

Oprah Winfrey est qualifiée de « femme la plus puissante au monde » par CNN et Time.com[80], « la femme la plus influente dans le monde » selon l'American Spectator[81], « lune des personnes les plus influentes du XXe siècle » et « lune des personnes les plus influentes » de 2004 à 2008, par le Time. Oprah Winfrey est la seule personne dans le monde avoir été classée sur chacune des six listes[82].

À la fin du XXe siècle, Life a classé Oprah Winfrey en tant que la femme la plus influente et la personne noire la plus influente de sa génération. Le magazine la nommée aussi la femme la plus puissante dAmérique[83]. Ladies Home Journal a également classé Oprah Winfrey numéro un dans leur liste des femmes les plus puissantes en Amérique et le sénateur Barack Obama a dit qu'elle était peut-être la femme la plus influente dans le pays[84]. En 1998, Oprah Winfrey est devenue la première femme et la première noire à être classée sur la liste des 101 personnes les plus puissantes dans l'industrie du divertissement par Entertainment Weekly[85]. En 2003, Oprah Winfrey a supplanté Superman et Elvis Presley comme le plus grand symbole de culture pop de tous les temps par VH1[86]. Forbes l'a nommée la célébrité la plus puissante du monde en 2005[87], 2007[88], 2008[78], 2010[89] et 2013[90]. En 2012, le magazine l'a également inscrite 11e sur sa liste des femmes les plus puissantes du monde[91]. Léditorialiste Maureen Dowd semble être d'accord avec de telles estimations :

« Elle est la femme alpha dans ce pays. Elle a plus de crédibilité que le président. D'autres femmes ayant réussi, telles qu'Hillary Clinton et Martha Stewart, ont dû être publiquement critiquées avant de pouvoir progresser. Même Condoleezza Rice a dû se battre. Rien de tout cela n'est arrivé à Oprah - elle est un modèle de réussite[92]. »

Vanity Fair a écrit :

« Oprah Winfrey a plus d'influence sur la culture que n'importe quel président d'université, politicien, ou chef religieux, excepté peut-être le Pape[93]. »

Bill O'Reilly a dit :

« Je veux dire que c'est une femme qui est partie de rien pour devenir la femme la plus puissante, je pense, dans le monde, pas simplement en Amérique. Elle a la crédibilité ; elle a le talent ; et elle a tout accompli par elle-même pour devenir fabuleusement riche et fabuleusement puissante[94]. »

La biographe Kitty Kelley déclare qu'elle « a été toujours fascinée » par Oprah Winfrey :

« En tant que femme, elle a eu une influence sans précédent sur la culture et lesprit américains, il n'y a eu aucune autre personne au XXe siècle dont les convictions et les valeurs ont eu un impact sur le public américain d'une manière si significative. Elle est probablement la femme la plus puissante dans notre société. Je pense qu'Oprah a influencé chaque personne qu'elle a touchée[95],[96]. »

L'influence d'Oprah Winfrey s'étend bien au-delà de la culture populaire américaine et s'étend jusque dans les industries indépendantes où beaucoup croient qu'elle a la puissance de faire fluctuer le marché et de provoquer des changements radicaux par un simple commentaire. Pendant un show avec Howard Lyman au sujet de la maladie de la vache folle (diffusé le 16 avril 1996), Oprah Winfrey a déclaré : « j'ai radicalement arrêté de manger des hamburgers ! ». Les éleveurs de bovins du Texas l'ont poursuivie en justice avec Lyman en début de 1998 pour « fausses accusations sur la nourriture périssable » et « dénigrement d'affaires », expliquant qu'à cause des remarques d'Oprah Winfrey, les éleveurs de vaches et producteurs ont plus tard estimé avoir perdu environ 12 millions de dollars. Le 26 février, le jury a conclu qu'Oprah Winfrey et Howard Lyman n'étaient pas responsables des dommages. Après cette affaire, elle a reçu une carte postale de Roseanne Barr qui lui a écrit « Congratulations, you beat the meat! » (« Félicitations, vous avez battu la viande ! »[97]).

Les sondages évaluant la popularité d'Oprah Winfrey sont variables. En novembre 2003, un sondage de Gallup Poll a estimé que 73 % des adultes américains avaient un point de vue favorable envers Oprah Winfrey. Un autre sondage de Gallup Poll a estimé que le pourcentage était de 74 % en janvier 2007 et qu'il était tombé à 66 % en octobre 2007. En décembre de la même année, un sondage de Fox News a, quant à lui, estimé que le pourcentage était de 55 %[98].

Selon Gallup, les Américains perçoivent uniformément Oprah Winfrey comme une des femmes les plus admirées au monde. Sa cote la plus élevée est survenue en 2007 où elle a été en première place avec Hillary Clinton[99].

Contre-culture de médias

Tandis que Phil Donahue a été célébré pour avoir inventé le débat télévisé de genre tabloïd, Oprah Winfrey a popularisé et révolutionné ce genre d'émission. La professeure de sociologie de Yale Joshua Gamson déclare que le talk show de Oprah a permis de vulgariser la cause des personnes LGBTI+ dans les médias et dans la société. Dans une revue éditoriale Michael Bronski a écrit "dans le passé récent, les lesbiennes, les homosexuels, les bisexuels, et les personnes transsexuelles n'avaient presque aucune présence à la télévision. Avec l'invention et la propagation des talk show de genre tabloïd tels que ceux de Jerry Springer, Jenny Jones, Oprah et Geraldo, ces gens apparaissent maintenant dans les salles de séjour à travers l'Amérique presque tous les jours de la semaine[100]."

Un exemple d'un tel talk show d'Oprah Winfrey s'est produit dans les années 1980 où pendant une heure, les téléspectateurs présents dans le studio ont donné leur nom et ont annoncé qu'ils étaient homosexuels. Toujours durant les années 1980, Oprah Winfrey est allée en Virginie pour se confronter à une ville affectée par le virus du SIDA parce qu'un homosexuel vivant dans la ville a eu le VIH. Oprah Winfrey a interviewé l'homme qui était devenu un banni social, le maire de la ville avait fait vider une piscine dans laquelle l'homme avait nagé et discuté avec les résidents de la ville qui lui étaient hostiles. Oprah Winfrey a réprimandé les téléspectateurs homophobes dans le studio : "jai entendu que c'est une ville très croyante" et a ajouté : "Où est tout cet amour chrétien et cette compréhension " Pendant un show sur le mariage homosexuel dans les années 1990, une téléspectatrice dans le studio s'est levée pour se plaindre que les homosexuels affichaient constamment leur vie sexuelle et que cela la fatiguait. "Vous savez de quoi je suis fatiguée " a répondu Oprah Winfrey, "les hommes hétérosexuels violant et sodomisant des jeunes filles. Cest de ça que je suis fatiguée." Gamson a indiqué que le talk show avait permis de rendre les orientations et identités sexuelles alternatives plus acceptables dans la société traditionnelle. Les exemples incluent un article de Time Magazine décrivant les premiers jeunes homosexuels du XXIe siècle faisant un coming out et la baisse du taux de suicide chez les homosexuels. Gamson croit également que les talk show ont aidé à ce que les homosexuels soient acceptés dans les autres médias. Les exemples incluent le sitcom Will et Grace, le show de prime time Queer Eye for the Straight Guy et le film Brokeback Mountain nommé pour un Oscar.

Oprah Winfrey continue à inviter des homosexuels et se sert de son talk show pour mettre en avant des personnalités gays telles que son coiffeur Andre Walker ou l'artiste de maquillage Reggie Wells, et le décorateur Nate Berkus qui a perdu son partenaire, le photographe Fernando Bengoechea, dans le tsunami de 2004.

Le style thérapeutique de Oprah Winfrey et le style tabloïd de son talk show ont été loués ou blâmés pour avoir influencé la contre-culture des médias des années 1980 et 1990. Ainsi, certains croient quelle a cassé les tabous du XXe siècle, provoqué la hantise de la débrouillardise de l'Amérique, et créé la culture de la confession publique. Wall Street Journal a inventé le terme "oprahfication" qui signifie la confession publique comme forme de thérapie[101].

En avril 1997, Oprah Winfrey a joué la thérapeute sur le sitcom Ellen où le personnage (joué par Ellen DeGeneres) lui a avoué son homosexualité.

Modèle de communication

Par le fait qu'il lui arrive de pleurer aux côtés de ses invités et de confesser les détails intimes de sa vie, comme ses problèmes de poids, sa vie amoureuse tumultueuse ou labus sexuel dont elle a été victime, Time Magazine attribue à Oprah Winfrey la création d'une nouvelle forme de communication dans les médias sous le nom de "rapport talk" (créer un lien) par opposition au "report talk" (donner une information) de Phil Donahue.

Certains observateurs ont même parlé de l'"Oprahfication" en politique à partir de la façon de s'exprimer dOprah[102].

Les confessions intimes d'Oprah Winfrey au sujet de son poids[103] ont permis à d'autres femmes fortes comme Roseanne Barr, Rosie O'Donnell et Star Jones d'apparaître dans les médias.

Oprah's Book Club