Sachin Tendulkar

Visdom består i at være i stand til at relatere og anvende de små bidder af viden, vi får, som dem, der er indeholdt i denne artikel om Sachin Tendulkar. At vide lidt mere om de oplysninger, vi har i dag om Sachin Tendulkar, bringer dig derfor lidt tættere på visdom, men det er din opgave at vide, hvornår og på hvilken måde du skal bruge alle de data, vi tilbyder dig i denne artikel. Så vi håber, at du vil gøre god brug af den.

I vores bestræbelser på at hjælpe dig med at nå vejen til visdom og dermed til den lykke, som dem, der tror på Ananda, mener, at den giver, har vi forsøgt at forenkle din rejse gennem denne artikel om Sachin Tendulkar så meget som muligt. Du vil se, at både layoutet og den måde, hvorpå det forklares, er udformet, så det er let at huske de vigtigste fakta. Vi forsikrer dig, ud over alt det ovenstående, at dette er de mest opdaterede oplysninger, vi har fundet, og at vi har sørget for at sikre, at de stammer fra pålidelige kilder. Vi er sikre på, at du vil få nye spørgsmål ved at læse denne artikel om Sachin Tendulkar, så vi opfordrer dig til at følge dit instinkt og din tørst efter viden og lede efter nye svar, som du helt sikkert vil finde i anandapedia.com. Tak, fordi du hjælper os med at skabe et klogere og lykkeligere fællesskab.

Sachin Ramesh Tendulkar est un joueur de cricket international indien né le à Bombay. Surnommé « The Little Master », il est souvent cité comme l'un des meilleurs batteurs de l'histoire du cricket et bat, au cours de sa carrière, plusieurs records du monde significatifs. Il débute en first-class cricket avec l'équipe de Bombay à seulement quinze ans avant d'être sélectionné pour la première fois avec l'équipe d'Inde un an plus tard, en 1989.

En 1998, il dépasse le meilleur total de centuries réussis en One-day International (ODI). En 2000, il devient le détenteur du record du plus grand nombre de courses dans cette forme de jeu. En test-matchs, il bat les meilleures marques équivalentes respectivement en 2005 et en 2008[note 1]. Il réussit en 2010 le plus haut score individuel en ODI, 200 courses[note 2], et remporte la Coupe du monde de cricket en 2011 avec l'Inde.

De nombreux contrats publicitaires font de lui, au cours de sa carrière, le joueur le plus riche du monde. Il prend sa retraite sportive en 2013.

Biographie

Jeunesse et début de carrière

Sachin Tendulkar naît le 24 avril 1973 à Bombay. Il est le plus jeune d'une fratrie de quatre enfants, chez qui le cricket est une passion. Jusqu'à 11 ans, il ne joue qu'avec des balles de tennis ou de caoutchouc. Son frère Ajit, d'un an son aîné, lui sert de mentor. Celui-ci le pousse à se faire entraîner par Ramakant Achrekar[2]. Éduqué à Sharadashram Vidyamandir, Tendulkar joue dans l'équipe de cricket de l'école. Il réussit son premier century[note 3] pour celle-ci à l'âge de douze ans[3]. En 1988, à quatorze ans, il marque un double-century en quart-de-finale du Harris Shield Tournament, un trophée inter-écoles. En février, en demi-finale de la compétition contre la St Xavier's High School, Tendulkar et Vinod Kambli, un autre futur international indien, marquent 664 courses en association (partnership) l'un avec l'autre, le total le plus élevé jamais enregistré dans n'importe quelle forme de cricket[4], un record battu par deux indiens de treize ans en 2006[5]. Son score personnel est de 326 courses. En finale, il marque 346 courses en une manche[2].

À quinze ans, alors qu'il s'entraîne avec l'équipe de Bombay, il est repéré par celui qui en est le capitaine, Dilip Vengsarkar. Celui-ci lui fait faire ses débuts en cricket « first-class » contre le Gujarat dans le Ranji Trophy en . Tendulkar marque un century qui fait de lui le plus jeune indien à en réussir un lors du match de ses débuts à ce niveau[6].

Débuts internationaux

Fin 1989, à 16 ans et alors qu'il n'a disputé qu'une saison avec Bombay, Tendulkar est sélectionné pour une tournée de l'équipe d'Inde au Pakistan. Il dispute son premier test-match à 16 ans et 205 jours au National Stadium de Karachi contre les locaux[3]. Il ne marque que 15 courses à cette occasion[7]. Lors de la quatrième et dernière rencontre de la série, au Jinnah Stadium de Sialkot, il est touché au nez par un lancer de Waqar Younis mais, ensanglanté, réalise un score de 57 courses[6]. Il fait ses débuts en One-day International le 18 décembre de la même année, toujours face au Pakistan, mais est éliminé sans avoir marqué[8].

Il est sélectionné pour la tournée de l'équipe d'Inde en Angleterre en 1990. Lors du deuxième test-match de la série face à l'équipe d'Angleterre, à Old Trafford, il réussit son premier century international, 119 courses sans être éliminé dans la deuxième manche indienne alors que son équipe est en mauvaise posture. Sa performance permet à l'Inde d'éviter la défaite, et, à 17 ans et 112 jours, il est alors le deuxième plus jeune joueur de l'histoire à réussir un score supérieur à 100 dans cette forme de jeu[9]. Il est également du voyage en Australie en 1991-1992. L'Inde y perd une série de cinq test-matchs par quatre victoires à zéro contre l'Australie, mais Tendulkar est le batteur le plus performant de son équipe[10]. Lors de la troisième partie, au Sydney Cricket Ground, il devient le plus jeune joueur à réussir un century sur le sol australien dans ce format, avec un score de 148 courses. Il réalise notamment une association de 196 courses avec Ravi Shastri, qui, lui, marque 206 courses[11]. Lors du cinquième test-match, au WACA Ground de Perth, il marque 114 courses sur les 140 que son équipe accumule pendant qu'il est sur le terrain[12].

En 1992, à 19 ans, il devient le premier joueur non-anglais à signer un contrat avec le Yorkshire County Cricket Club, qui vient alors d'abolir une pratique vieille de sept décennies selon laquelle seuls les joueurs nés dans le Yorkshire peuvent faire partie du club. Il participe notamment à 16 rencontres du County Championship, totalisant 1 070 courses dans la compétition[13].

Suite de carrière